Reprise de traitement et doléances complexes

Situation initiale: le patient a eu un implant en place de 26 il y a 2 ans, est gêné par le creux gingival sous la couronne, la forme et la teinte de la couronne qu’il trouve aussi trop courte et 27 trop longue. Les deux couronnes sont en zircone. Aussi, la 25 est sensible au froid au collet. On note une égression importante de 37 qui réduit l’espace anatomique disponible pour 26. Le patient demandant de ne pas y toucher, il faudra adapter les morphologies. Le plan de traitement est le suivant: . Dépose de 26 et mise en place d’une vis de cicatrisation . Dépose de 27, retraitement endodontique (Dr Sarah ATTAL, Paris) . Epaississement gingival sur 26, recouvrement radiculaire de 25. . Couronne provisoire sur 26 afin de guider la maturation gingivale. . Inlay céramique sur 25 . Couronne transvissée sur pilier titane sur 26 . Couronne céramique e-max sur 27 collée sur un inlay-core en Chrome-Cobalt avec une tête coronaire en composite

Lambeau levé 15 jours après la dépose de la couronne (zircone sur pilier du commerce en titane) et mise en place d’une vis de cicatrisation.

Greffon conjonctif prélevé à la tubérosité en distal de 27

Fixation du greffon en vestibulaire de 26 (27 est sous provisoire après retraitement des racines (Dr Sarah ATTAL, Paris) et mise en place d’un inlay-core)

Ajout d’un greffon conjonctif sur la face vestibulaire de la racine de 25

Suture au Monofilament non résorbable

Première provisoire sur 26, on noté déjà une bonne maturation de la gencive en vestibulaire, un recouvrement à 100% de la racine de 25

IDS sur 25 pour la réalisation de l’inlay céramique (photos perdues de la suite)

Profil d’émergence de la couronne provisoire transvissée en place de 26

Personnalisation du transfert d’empreinte

Transfert en place

Composite fluide pour épouser l’anatomie du profil d’émergence

Préparation à l’empreinte pour l’inlay sur 25, la couronne sur implant sur 26 et la couronne e-max sur 27 (on note la mise en place sur 27 d’un inlay-core en Chrome-Cobalt à tête composite)

Contrôle à 18 mois (inlay e-max sur 25 collé au composite chauffé, couronne e-max (collée sur pilier titane) tranvissée sur 26, couronne e-max collée à la colle auto-adhésive sur 27. Bonne maturation gingivale, bonne stabilité des tissus, on retrouve une courbe de compensation sagittale mais on a du tricher sur les pentes des cuspides vestibulaires de 26 et 27 afin qu’elles ne gênent pas en latéralité (malgré en particulier l’allongement des cuspides de 26 suite à la demande initiale du patient)